#Nourrir

Aurélie : « notre travail de céréalier permet de nourrir les gens »

Partagez cet article

Aurélie s’est reconvertie pour devenir céréalière en 2004 : « mon père m’avait transmis sa passion pour son métier et notre terroir s’y prête », explique-t-elle. Passionnée par son activité, elle a pour Aurélie résolument du sens : « les céréales sont des plantes extraordinaires car elles permettent de nourrir les gens ».

Sur le même sujet